L'inventaire des destructions d'Eric Watier est un écrit polymorphe. Il s'agit ici d'un journal de huit pages composées de brèves rédigées par l'artiste. Sous la forme de petits énoncés Eric Watier raconte la destruction d'œuvres par d'autres artistes. La présente édition réunit pour la première fois en langue anglaise l'ensemble du texte paru aux éditions Incertains Sens à Rennes, et le postscriptum publié par les éditions Boabooks. Cinq exemplaires des journaux maculés d'encre suite à l'arrêter volontaire des rotatives en constituent l'édition spéciale.

After “L'inventaire des destructions (post-scriptum)” Eric Watier get the chance to publish the totality of the text of this ongoing project in english. “Out of the half-dozen canvases he painted in 1954 in Rauschenberg’s studio in Fulton Street, Cy Twombly only spared Panorama.” The artist comes up with an inventory of work destructions printed on a Newspapers. Either seldom or daily, these actions may be spontaneous or carefully thought out throughout an artist’s life. And either expected or radical, these practices shed new light on the evolution of these artists’ production. Tree copies feature a four destructed selected print by the artist, price on request.

Inventory of Destruction
Eric Watier | 22.09.2012
Newspaper | 8 pages | 420 x 580 mm
Offset, First Edition | ISBN 978-2-940409-55-6
Out of Print